Vérités d'un Capitaine de Gendarmerie

ACHETER
Vérités d'un Capitaine de Gendarmerie par Hervé Moreau - Témoignage

Vérités d'un Capitaine de Gendarmerie

Acheter

Pour contacter le Capitaine Hervé Moreau :

Pour toute question concernant le livre, demander une dédicace de l'auteur, s'informer sur les conditions d'expédition, envoyez un mail à capitainehervemoreau21@gmail.com

MALHEUREUSEMENT DEVANT LE SUCCES INCROYABLE DU LIVRE, LE CAPITAINE N'EST PLUS EN CAPACITE DE DEDICACER SON LIVRE AVANT ENVOI. MERCI DE VOTRE COMPREHENSION

Soutenez le Capitaine Hervé Moreau

Soyez nombreux à soutenir le Capitaine Hervé Moreau, venez débattre et échanger avec lui sur son projet et ses idées pour notre pays.

Je m'abonne à la Page "Vérités d'un Capitaine de Gendarmerie"

Si vous souhaitez régler par chèque (France Métropolitaine uniquement) :

Bon de commande à copier/coller et à envoyer complété et signé avec votre règlement par chèque à l'ordre de SAS LIBRAIRIE DU CAPITAINE à l'adresse postale indiquée sur le document.

Contact : capitainehervemoreau21@gmail.com

L'avis des lecteurs

Bonjour Mon Capitaine.

Oui Capitaine avec un C majuscule car vous le méritez.

Un livre criant de vérités que l'ancien gradé de gendarmerie a apprécié tant il s'y reconnaît.

Nous partageons certaines valeurs de notre belle arme que vous aimez sans nul doute, vous le Cyrard qui détonne de ses pairs.

A quand le prochain ouvrage ?

Roger T. (Aude)

Mon Capitaine, étant également de l'arme, je suis à la moitié du livre, tout n'est que stricte vérité dans votre écrit.... comme en dit, c'est criant de vérité !

Merci à vous et j'aimerais énormément rencontrer plus souvent des officiers comme vous.

Dan G. (Haute-Garonne)

Mon Capitaine, j'ai je crois la même maladie que la vôtre ! J'aime cette belle et grande Dame LA FRANCE et je suis chaque jour qui passe un peu plus triste, en colère et consterné de voir où nos dirigeants la conduisent... J'ose espérer qu'un homme ou une femme digne de ce nom - un jour la prenne en main. J'avoue commencer à douter de voir arriver ce jour. Je vous souhaite bon courage pour votre combat pour la vérité, la liberté et la grandeur de cette belle FRANCE. MALRAUX disait "On n'aime jamais assez LA FRANCE pour ce qu'elle a de fragile et on ne l'aime jamais trop pour ce qu'elle a d'Eternelle".

Pierre-Marie V. (Nord)

… J’ai revêtu l’uniforme de la gendarmerie et, au fur et àmesure de ma lecture, je me suis demandé comment vous avez pu continuer dans ce corps malgré les injustices continuelles. Il faut avoir une sacrée dose de patriotisme et d’amour de la gendarmerie pour résister, c’est tout à votre honneur mon Capitaine et surtout ne changez rien ! Ce sont des hommes de votre trempe qui manquent à notre chère France. J’ai bien compris, au fil des pages, que ce qui vous anime c’est avant tout la protection des Français et vous le faites avec beaucoup d’amour et de sensibilité.

Je souhaite que votre livre rencontre toute l’attention qu’il mérite. Pour ma part il m’a passionné, et je vous dis merci pour votre franchise et votre courage.

Je sais également que vous ferez un député de grande valeur qui aura à cœur de défendre sa cause.

Jean H. (Saône et Loire)

Un livre dont les premières pages m'ont irritées, voire indignées, cela ne correspondait pas à la haute idée que j'avais de la Gendarmerie. Et assez vite je comprends et finalement mon indignation change de camp. Je découvre en vous un homme intransigeant, intelligent, cultivé, lucide, intègre, humain et surtout, surtout un homme de cœur, qui ne se laisse pas anéantir par les bassesses et qui continue sa route avec force et joie, sans découragement, en "ETANT LUI MEME". Mais le plus intéressant c'est cette lucidité. Une lucidité extrême de la vie, de la situation. Vous avez touché mon cœur parce que vous êtes conscient de tout cela et qu'à votre portée vous essayez des solutions. Pas de lamentations, des actes ! J'aime ce livre parce que je me suis sentie comprise…

Grand merci pour ce livre qui ravive une foi, parfois défaillante, dans l'humain. 

Brigitte B. (Drôme)

Votre livre est passionnant et écrit par un passionné. C’est donc avec avidité que j’ai lu vos mémoires J’ai pu comprendre que, puisque vous aviez des “couilles”, vous risquiez fort les “embrouilles”. Avec toutes ces années de service et votre expérience, vous vous êtes forgé votre caractère, comme moi je l’avais fait en mon temps, et on ne peut guère aller à l’encontre de ses convictions si ce n’est se trahir soi-même… Je vous fais part de mon plus profond respect.

Jean-Louis L. (Var)